Give us a call 
1-888-402-9769 

Finances personnelles

Une bonne gestion des finances personnelles nécessite les bonnes connaissances et un engagement à s’assurer que vous êtes sur la bonne voie chaque jour. Avec les compétences adéquates en gestion d'argent, vous pouvez à gérer vos dettes, prendre de meilleures décisions financières et planifier l’avenir.

Acheter une maison

Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre maison, vous pouvez économiser plus argent que vous ne le pensez en réduisant vos coûts d'énergie dans votre maison, votre appartement ou votre condo. Les nouvelles techniques d'économie d'énergie peuvent vous aider à utiliser moins de ressources et à économiser des centaines de dollars par an sur vos factures de services publics.

Si vous trouvez que vous consacrez une trop grande partie de votre budget mensuel à vos frais de services publics, téléphonez-nous au 1-888-402-9769. Un conseiller qualifié en crédit pourra évaluer votre budget gratuitement et vous expliquer de quelle façon vous pourriez économiser de l'argent et rendre vos factures de service le plus abordables. Il pourra aussi vous proposer des moyens pour réduire vos dépenses afin qu'il vous reste plus d'argent pour payer vos factures d'énergie et faire des rénovations qui vous feront épargner de l'argent. Si vous préférez, vous pouvez entreprendre vos démarches en ligne dès maintenant en remplissant un formulaire d’analyse des dettes et du budget gratuite.

Décider si vous êtes prêts à acheter

Avec la récente crise immobilière, il n'est pas étonnant que certains soient intimidés par l'idée d'acheter une maison. Pourtant, avec des taux d'intérêt si bas et la stabilisation des prix de l'immobilier, c’est un excellent moment pour acheter… à condition que vous soyez bien préparés financièrement. Pour savoir si vous êtes prêt à acheter une maison, vous devez vous poser les trois grandes questions suivant.

  • Que puis-je me permettre d'acheter?

  • Combien est-ce que cela va coûter?

  • Suis-je admissible?

Question 1 : Que puis-je me permettre d'acheter ?

Si vous achetez une maison, la pire des choses serait de signer votre prêt hypothécaire et d'emménager pour vous rendre compte par la suite que vous ne pouvez pas vous permettre de garder votre maison. En règle générale, vous pouvez vous permettre une maison qui coûte deux à trois fois la valeur de votre revenu annuel. Si vous gagnez 50 000 $ par année, vous devriez être en mesure d'acheter une maison d'une valeur de 100 000 à 150 000 $.

Même si vous pouvez vous servir de cette règle comme guide, chaque situation financière est différente. Si vous avez déjà un montant élevé de dettes non garanties émanant de vos cartes de crédit, il faudra probablement revoir votre fourchette de prix à la baisse. C’est pourquoi vous devriez songer à utiliser une calculatrice du ratio dettes-revenu pour évaluer votre situation actuelle. Si vos dettes sont supérieures à 36 % de votre revenu net, vous pourriez envisager de réduire vos dettes avant d'acheter.

Utiliser votre ratio de coûts de logement pour calculer votre fourchette de paiements mensuels

La dernière chose à vérifier concernant vos finances pour savoir combien d'argent vous pouvez consacrer à l'achat d'une maison est votre ratio de coûts de logement. Il s'agit du montant de votre revenu mensuel net que vous pouvez vous permettre raisonnablement de consacrer à vos paiements hypothécaires mensuels dans votre budget.

  • Calculez votre revenu mensuel net. Assurez-vous d'inclure toutes vos sources de revenu supplémentaires, tels que les pensions alimentaires, les remboursements d'impôts ou les versements futurs au titre d'une indemnisation.

  • Multipliez votre revenu mensuel net par 0,28 (les prêteurs prévoient habituellement un montant maximum de 28 % du revenu pour vos paiements hypothécaires).

  • Revenu mensuel net multiplié par 0,28 = paiement hypothécaire mensuel cible

Supposons que vous gagnez 50 000 $ par année et que votre ratio dettes-revenu est inférieur à 36 %. Dans l’idéal, votre paiement hypothécaire ne devrait pas dépasser 1 166 $ par mois.

Faites vos calculs vous-mêmes

Beaucoup de gens laissent le soin aux prêteurs de décider de leur admissibilité à un prêt hypothécaire approprié. Bien souvent, les prêteurs accepteront votre demande de prêt même si vos coûts de logement potentiels porteront votre ratio dettes-revenu au-delà de 55 % (voire beaucoup plus avec certains prêteurs sans scrupules). De plus, le prêteur ne tiendra pas compte de toutes vos circonstances particulières. C'est pourquoi vous devez faire vos calculs vous-même pour vous assurer que votre achat ne dépasse pas vos moyens.

Question 2 : Suis-je admissible ?

Les prêteurs tiendront compte de quatre facteurs pour déterminer si vous êtes admissible à un prêt hypothécaire :

Revenu. Vous devrez fournir vos deux talons de chèques les plus récents et vos déclarations de revenu si vous êtes travailleur indépendant. Le prêteur pourra ainsi vérifier votre revenu. Si vous percevez un revenu d’une autre source, fournissez des documents tels que des chèques annulés

Endettement et antécédent de crédit. Si vous avez calculé correctement votre ratio dettes-revenu et si vous avez pris des mesures pour réduire votre dette autant que possible avant d’entamer le processus d’achat, vous devriez pouvoir obtenir une approbation, du moins pour ce facteur. Trois mois avant de présenter votre demande, vous pourriez également consulter votre dossier de crédit pour vous assurer qu'il est exact et qu'il ne contient aucune erreur ni divergence qui pourrait avoir une incidence sur votre demande.

Pointages de crédit. Les prêteurs obtiendront vos pointages de crédit auprès de deux grands bureaux de crédit (Equifax et TransUnion). Le processus d'admissibilité aux prêts hypothécaires fait appel à une évaluation à trois niveaux qui se sert de votre pointage moyen pour déterminer votre admissibilité. Si vos pointages de crédit sont 650, 675 et 700, le prêteur acceptera votre demande avec un pointage de crédit de 675.

Évaluation de la propriété. Le prêteur exigera une évaluation de la propriété indépendante pour déterminer si la valeur de la maison justifie son prix de vente. Un arpentage sera également effectué pour s’assurer que les limitations de la propriété sont correctement établies et qu’aucune servitude n’est enregistrée à l’égard de la propriété. Le prêteur se procurera également un certificat d’inondation pour savoir si la maison se trouve dans une zone à risque d’inondation élevé, auquel cas vous serez tenu de souscrire une assurance contre les inondations.

Se préparer à acheter une maison

Si vous vous apercevez en faisant vos calculs qu’acheter une maison est hors de question, ne perdez pas espoir. Trouvez un moyen de :

  • rembourser vos dettes

  • améliorer votre crédit

  • épargner pour réunion une mise de fonds plus importante et payer vos frais de clôture

Même si vous avez actuellement des difficultés financières, vous pouvez vous engager à redresser votre situation afin que l'achat d'une maison puisse devenir une réalité. Vous pouvez travailler avec un conseiller financier pour maîtriser vos dettes et élaborer un budget qui vous permettra d'épargner afin d'acheter la maison de vos rêves.

Question 3 : Combien cela va-t-il me coûter ?

Une fois que vous avez déterminé la gamme de prix que vous pouvez vous permettre et le type de prêt auquel vous pouvait être admissible, il faudra calculer tous les frais associés à l'achat d'une maison afin de s'assurer que vous êtes prêts financièrement.

Prime d’assurance-prêt hypothécaire. Si votre prêt hypothécaire a un ratio élevé (mise de fonds inférieur à 20 %), vous devrez probablement souscrire une assurance-prêt hypothécaire. Pour obtenir cette assurance, on vous demandera de verser la prime d'assurance requise. Votre prêteur ajoutera probablement la prime d’assurance-prêt hypothécaire à votre prêt hypothécaire ou vous demander de la régler au complet à la clôture.

Frais d’évaluation. Votre prêteur hypothécaire peut exiger une évaluation de la propriété à vos frais. L'évaluation est une estimation de la valeur de la maison. Ces frais sont généralement compris entre 250 et 350 $ et doivent être payés au moment où vous souscrivez ces services.

Dépôt. Il fait partie de votre mise de fonds et doit être versé au moment où vous faites votre offre d'achat. Le coût varie selon la région, mais il peut atteindre jusqu'à 5 % du prix d'achat. Si vous voulez faire une mise de fonds de 5 % et que vous avez fait un dépôt de 5 %, on considère alors que votre mise de fonds a été versée.

Mise de fonds. Une mise de fonds de 5 % du prix d'achat est habituellement exigé pour les prêts à ratio élevé et de 20 % au minimum pour un prêt hypothécaire conventionnel.

Frais de certificat de préclusion (non applicable au Québec). Ceci s’applique si vous achetez un condominium ou une propriété de type strata et pourrait vous coûter jusqu’à 100 $.

Frais d’inspection. Souvenez-vous que l’inspection sera sûrement l’une des conditions de votre offre d’achat. Une inspection de la maison est un rapport sur l’état de la maison qui peut coûter plus de 200 $, selon sa complexité. Par exemple, les frais d’inspection peuvent être plus élevés s’il s’agit d’une grande maison ou d’une maison où l’on soupçonne la présence de contaminants, comme la pyrite, le radon ou l’uréeformaldéhyde.

Frais d’inscription sur le registre foncier (parfois appelés droit de mutation immobilière, frais de publication des actes ou taxe relative à l’achat d’une propriété). Dans certaines provinces, il vous faudra peut-être payer ces frais provinciaux ou municipaux lors de la prise de possession de la propriété. Ces frais peuvent varier. Ils correspondent à un pourcentage du prix d’achat de la propriété. Demandez à votre notaire ou à votre avocat quels sont les tarifs actuels.

Impôt foncier et/ou services publics payés à l’avance. Vous devez rembourser au vendeur les frais déjà payés, comme l’impôt foncier, le mazout, etc.

Assurance-habitation. Le prêteur hypothécaire exige ce genre d’assurance parce que la propriété est donnée en garantie. Le montant de cette assurance couvre les frais de reconstruction de votre maison et son contenu. L’assurance-habitation doit être en vigueur le jour du transfert de la propriété.

Coût du certificat de localisation (ou levé). Le prêteur hypothécaire peut exiger un certificat de localisation ou un levé à jour avant d’autoriser le versement du prêt hypothécaire. Si le vendeur n’a pas ce document en sa possession et s’il refuse d’en assumer le coût, vous devrez payer pour l’obtenir. Le certificat de localisation ou le levé peut coûter de 1 000 $ à 2 000 $.

Inspection de la qualité de l’eau. Si l’eau provient d’un puits, vous voudrez vérifier si elle est potable et si la réserve est suffisante. Vous pouvez négocier le paiement des frais avec le vendeur et les inclure dans votre offre d’achat.

Frais juridiques et débours. Ces frais sont exigibles au moment de la prise de possession et se chiffrent à 500 $ au minimum (plus les taxes applicables). Votre notaire ou votre avocat vous facturera également des frais directs pour la vérification du statut légal de la propriété.

Assurance-titres. Votre prêteur, votre notaire ou votre avocat peut vous suggérer de souscrire une assurance-titres afin de vous protéger contre les vices dans la confection du titre de propriété.

Si vous pensez que vous ne pourrez pas payer tous les frais initiaux, vous pouvez demander à votre prêteur de vous accorder un prêt. N’oubliez pas que les paiements relatifs à cet emprunt, qui doit être remboursé sur une période de 12 mois, seront pris en compte lors du calcul de votre rapport d’amortissement total de la dette.

Autres dépenses

Outre les frais initiaux, il se peut que vous ayez d’autres dépenses à envisager :

  • Appareils électroménagers. Le cas échéant, vérifiez quels sont les appareils qui demeureront dans la maison.

  • Outils de jardinage

  • Matériel de déneigement

  • Habillage des fenêtres. Vérifiez ce qui demeurera dans la maison.

  • Matériel de décoration. Peinture, papier peint, revêtement de sol et outils nécessaires à la décoration.

  • Outils à main. Vous aurez besoin de quelques outils de base pour votre maison.

  • Déshumidificateur. Un tel appareil peut être nécessaire pour réduire le niveau d’humidité, spécialement dans les vieilles maisons.

  • Déménagement

  • Rénovations ou réparations

  • Branchements aux services publics. Frais exigés pour le branchement des services publics. Il vous faudra peut-être verser un acompte pour certains services publics comme les services de téléphones et de chauffage.

  • Charges de copropriété. Il se peut que vous deviez effectuer le paiement initial de ces frais mensuels.
Libérez-vous de vos dettes

Nous sommes fiers d’être membre de la Canadian Association of Credit Counselling Services (CACCS), porte-parole national des services de conseils en crédit à but non lucratif. En tant que membre de la CACCS, vous pouvez avoir la certitude que nos conseillers en crédit et spécialistes de la santé financière certifiés vous fourniront la meilleure expertise professionnelle, indépendante et objective en matière de finances personnelles. Nous avons aidé plus de 500 000 personnes à résoudre leurs problèmes de dettes. Téléphonez-nous dès aujourd’hui et découvrez ce que nous pouvons faire pour vous.

Téléphonez au 1-888-402-9769
pour parler à un conseiller dès aujourd’hui!
Click Here

Consolidated Credit Counseling du Canada est fière d’être membre et de soutenir la Chambre de commerce de Toronto. Fondée en 1845, la Chambre de commerce de Toronto est la plus grande chambre de commerce locale au Canada. Nous partageons leur vision, leur passion et leur engagement à servir la communauté et à favoriser le bien être économique et social de la ville de Toronto. Téléphonez-nous dès aujourd’hui et découvrez ce que nous pouvons faire pour vous.

Téléphonez au 1-888-402-9769
pour parler à un conseiller dès aujourd’hui!
Click Here

Consolidated Credit Counseling du Canada, Inc. a été authentifié en tant que propriétaire ou opérateur du site Web dont l'URL est www.consolidatedcredit.ca. Les dossiers officiels confirment que Consolidated Credit Counseling du Canada, Inc. est une société légitime. Téléphonez-nous dès aujourd’hui et découvrez ce que nous pouvons faire pour vous.

Téléphonez au 1-888-402-9769
pour parler à un conseiller dès aujourd’hui!
Click Here
validité du certificat de Consolidatedcredit.ca

Nous sommes fiers d’être membre de la Ontario Association of Credit Counseling Services (OACCS). L’OACCS établit la norme d’expertise requise pour le secteur des conseils en finances et est le seul organisme à offrir le titre professionnel exclusif de « Accredited Financial Counsellor Canada « (AFCC). Nous avons aidé plus de 500 000 personnes, ce qui vous donne l’assurance que nous pouvons trouver la bonne solution pour vous. Téléphonez-nous dès aujourd’hui.

Téléphonez au 1-888-402-9769
pour parler à un conseiller dès aujourd’hui!
Click Here

Une compagnie qui a fait sa preuve et qui inspire la confiance chez nos clients, Consolidated Credit Counseling Services of Canada, Inc est agréée par le BBB depuis 2008 et a reçu la cote A. Téléphonez-nous dès aujourd’hui et découvrez ce que nous pouvons faire pour vous.

Téléphonez au 1-888-402-9769
pour parler à un conseiller dès aujourd’hui!
Click Here
validité du certificat de Consolidatedcredit.ca

Associations